Publié par Team Lavergnac 14 juin 2013 Ajouter un commentaire

 

_MG_0486

Cette année, le début de la manifestation s’annonçait très très pluvieux. Mais heureusement, nous avons pu lancer les séries et avoir une piste à 90% sèche tout au long du week-end.

Les manches sont complètes depuis là première édition et le plateau s’étoffe chaque année encore plus, de part la participation de motos d’exception.

Manx

 

_MG_0559

 

C’est l’occasion pour certains durant les 3 jours de roulage, de peaufiner leurs réglages et d’entreprendre des modifications et pas des moindres.

_MG_0463

 

Un grand merci à Amand HUNEAU et la concession toulousaine SOMEDA pour le prêt de la FIAT 500 Abarth, pour assurer le PACE CAR et lancer les séries.

_MG_0556

 

D’ailleurs Amand, personnage fort sympathique, amateur hautement éclairé de Ducati garde toujours un certain regard sur la qualité des manifestions, jugez en par vous même:

_MG_0622

 

Le Classic Race est aussi un moyen pour certains de nos pilotes, du team Lavergnac, de faire leur propre mise au point, d’affiner la préparation de leur moto et surtout, de travailler leur endurrance.

FiFi

 

 

 

Vous trouverez quelques photos de la manif: LA GALERIE

Vous pourrez trouver un Compte Rendu sur la page du blog de notre Bertrand

 

Tags : , team lavergnac
Publié par Team Lavergnac 12 juin 2013 Ajouter un commentaire
Vendredi : les essais libres
Notre 1200 retrouvait la piste d’IMOLA, qu’elle avait quitté l’an dernier, juste avant sa révision hivernale. Quand à Renata c’était son baptême de piste, sur les terres de ses origines, tout un programme…
 Chacune à son niveau devait connaître ses petits problèmes; alors que la 1200 voyait réapparaître ses soucis de sélection des vitesses.
Samedi matin : essais qualifs 
Grosse frayeur sur Renata au moment de la mise en route pour cette première séance : le boîtier d’allumage électronique neuf devait rendre l’âme sans préavis !!! Heureusement que nous venions de recevoir un allumage de rechange de W.Haerter juste avant notre départ pour l’Italie, sinon la course se serait terminée avant de commencer…
_MG_0320
Samedi après-midi : la course
Départ sans incident, nos deux machines prenant leur place dans le peloton, laissant derrière elles bon nombre de concurrentes. L’un des intérêts de ce très technique circuit d’Imola, est de proposer aux spectateurs des tribunes et des stands, le spectacle d’une très difficile chicane.
Cette chicane permettait d’apprécier le talent de certains pilotes de pointe comme notre ami C. Charles-Artigue sur sa Guzzi, mais aussi la très impressionnante maîtrise des pilotes de la Laverda du team Hollandais de Gijs van Dijk, qui maniaient cette 1200 comme une 500.
 _A3R6567 _A3R6853
Suite à un incident de course le pace-car piloté par notre ami Claudio, devait contenir la meute durant plusieurs tours, juste au moment où nous avions décidé de faire rentrer nos machines pour un ravitaillement opportun.
Peu de temps après, nous avions le regret de constater que la rapide Laverda des Hollandais ne passait plus… l’impétuosité de son pilote devait le conduire au bac à sable suite à un « tout droit », sans gravité pour le pilote, mais rendant la machine H.S.
Alors que tous nos arrêts étaient parfaitement bien orchestrés par l’équipe:
http://www.youtube.com/watch?v=me4WnWtdG34&feature=player_embedded
Renata devait faire irruption sans préavis pour un problème de repose-pied et de sélecteur cassés à cause d’une prise d’angle un peu trop prononcée … En moins de trois minutes une pièce neuve était montée, et la machine pouvait repartir.
A un quart d’heure de la fin, nouveau problème de chaîne secondaire sur Renata, qui devait sauter juste avant les stands ! Une petite poussette pour rentrer au stand effectuer la réparation, nous permettant de finir la course sans forcer, afin de finir à une honorable 33ème place sur 60 machines au départ.
_MG_9877
Heureux quand même de placer une de nos Laverda à l’arrivée, la seule, celle du team Laverda Corse ayant également connu un problème mécanique. Et plein d’espoir pour la suite car Renata était l’une des 20 machines les plus rapides en vitesse de pointe, chronométrée à 211km/h, 10 km/h plus vite que celle de Van Dijk à titre de comparaison… il nous reste à améliorer les réglages du châssis, afin de mettre nos pilotes en confiance, et de tenter de gagner environ 10″ au tour.
Malheureusement au terme de la troisième heure, notre 1200 devait casser sa chaîne secondaire à l’accélération devant les stands, impossible hélas de rapatrier la moto pour réparer, la course était terminée pour le 180°.
Merci à Bertrand pour son texte!
Le COMPTE RENDU de notre ami Patrick.
Tags : , team lavergnac